Catégories

Quelles démarches pour acheter une maison en Espagne ?

Quelles démarches pour acheter une maison en Espagne ?

L’Espagne attire de plus en plus d’investisseurs. L’achat d’un bien à l’étranger représente une décision importante qui demande une certaine réflexion. C’est aussi un rêve pour un bon nombre de personnes en quête d’une nouvelle vie. Ce n’est pas toujours simple, car les lois sont différentes de celles appliquées en France. Pour trouver une maison à vendre en Espagne, vous devez prendre le temps de bien étudier tous vos besoins. 

Se faire accompagner reste indispensable

Vous avez trouvé la maison de vos rêves et vous souhaitez l’acquérir. Il est plus prudent d’engager un avocat qui parle votre langue, il protégera vos intérêts. Lorsque l’on recherche un bien à l’étranger, il est essentiel d’établir ses besoins, ses préférences. Les documents personnels doivent être en ordre sinon vous ne pourrez pas acheter. Avant de signer le compromis, il est crucial de vérifier si la maison a été construite légalement. En Espagne, vous allez être obligé de payer certains frais associés à la procédure d’achat comme les honoraires du notaire, les impôts, les frais au bureau d’enregistrement et des frais juridiques. Il est donc essentiel de bien anticiper tout cela, car le budget représente tout de même plus de 14 % du prix du bien immobilier.

A lire également : Comment faire de la defiscalisation ?

  • Au moment de l’achat de votre maison, il est important d’être bien conseillé. Il est préférable d’être entouré notamment d’un avocat qui protégera votre transaction et il veillera à ce qu’elle soit conforme à la législation espagnole.
  • Si vous achetez un bien neuf dans ce pays, vous devrez vous acquitter de la TVA et du droit du timbre.

Pour une maison de seconde main, vous devrez payer les impôts sur la transmission qui s’élève à 10 % du prix du bien. Pour acheter une demeure en Espagne, il n’est pas obligatoire d’ouvrir un compte bancaire dans le pays, mais pour faciliter le paiement des factures, des impôts, c’est plutôt recommandé. Se faire accompagner par une agence ou un avocat représente une bonne solution.

A voir aussi : Premier achat immobilier: comment s'y prendre ?

Articles similaires

Lire aussi x