Catégories

Quels avantages fiscaux peut-on obtenir en achetant un bien immobilier ?

Quels avantages fiscaux peut-on obtenir en achetant un bien immobilier ?

Dans le souci de diversifier votre portefeuille investisseur, vous projetez investir dans l’immobilier. Pour cela, vous voulez connaître les avantages fiscaux que vous pouvez obtenir en réalisant un tel investissement. Nous vous avons concocté les avantages possibles que vous pouvez obtenir. Mais, avant de démarrer la lecture de ce bulletin, retenez que les avantages fiscaux dépendent du type d’investissement immobilier que vous avez choisi.

Avantages fiscaux d’un investissement immobilier dans l’ancien

Si votre objectif est d’investir dans les logements anciens, sachez que vous pouvez obtenir comme avantage fiscal un abattement pour l’opération. L’État a institué des dispositifs fiscaux pour inciter les investisseurs à investir dans ce type de logement. La loi Mairaux favorise les personnes qui achètent un immeuble ancien en vue de le rénover et le mettre en location. L’idée derrière ce dispositif est de préserver le patrimoine architectural du pays.

A voir aussi : Les points essentiels pour sélectionner un investissement défiscalisant de qualité

Cependant, l’emplacement de l’immeuble joue un rôle important dans l’octroi des avantages fiscaux. Le bien doit non seulement être localisé dans « le quartier historique d’un centre-ville ou dans un secteur protégé », mais encore il doit faire partie de votre propriété pendant au moins 9 ans. Selon la localisation du bien, vous bénéficierez d’un abattement allant de 22 à 30 % pour les travaux de rénovation que vous aurez entrepris. Mais, attention, le montant total des travaux entrepris pris en compte sur une période de 4 ans est de 400 000 € maximum.

Le dispositif Denormandie permet aussi de profiter d’un abattement fiscal sur une transaction immobilière réalisée sur un bien ancien. Néanmoins, ce dispositif semble être déjà révolu, car il concerne exclusivement les achats effectués du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021.

A lire en complément : Optimiser son investissement en défiscalisation immobilière : les critères incontournables à considérer

Si votre dernière opération dans l’immobilier ancien remonte à cette période, vous pouvez bénéficier de cet avantage. Pour cette raison, vous êtes appelé à entreprendre des travaux de rénovation. Ces derniers doivent être évalués au moins à 25 % du montant de la transaction. De plus, au moment de l’opération, votre foyer fiscal devait être domicilié en France.

Avantages d’un investissement immobilier dans le neuf

Le logement neuf est l’une des attractions des investisseurs français et même étrangers. Puisqu’en France, le gouvernement a décidé de promouvoir le secteur de l’immobilier locatif neuf. La démographie croissante dans certaines villes est l’une des raisons qui fondent cette promotion. Le gouvernement s’inscrit donc dans une logique de rendre le logement accessible à toutes les personnes qui sont dans le besoin.

En investissant dans ces zones et dans le neuf, vous pouvez profiter des avantages du dispositif Pinel. Outre la réduction à 5,5 % de votre TVA, vous avez la possibilité de bénéficier d’une remise de 12 à 21 %. Vous bénéficiez du même avantage quand vous investissez en VEFA dans les zones A, A bis et B1. Cependant, l’immeuble doit être mis en location pendant au moins 6 ans.

Les frais de notaire passent de 7 à 8 % du montant de l’opération à 2 à 3 %. Ces frais ne représentent pas uniquement les émoluments du notaire. Ils regroupent les impôts et taxes à verser au trésor public. Une autre partie est réservée au changement de propriété. Notez que vous pouvez profiter au maximum de la loi Pinel si vous investissez en Outre-Mer.

En somme, les avantages fiscaux à bénéficier dans le cadre d’un investissement immobilier dépendent du type d’investissement réalisé.

Les avantages fiscaux liés à l’investissement locatif en Pinel

L’investissement locatif Pinel constitue un excellent moyen d’allier rentabilité et économies fiscales. Cette loi vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôts qui varie selon le montant investi et la durée de location du bien immobilier.

Si vous investissez dans un logement neuf en vue de le louer pendant 6 ans minimum, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale équivalente à 12% du montant investi. Si vous décidez plutôt de louer votre bien pendant 9 ans, cette réduction passera à 18%. Pour une mise en location sur une durée de 12 ans, l’avantage fiscal atteint son maximum avec une remise allant jusqu’à 21% du prix du logement.

Il faut aussi noter que le dispositif Pinel est assorti de conditions, notamment en termes de zones géographiques choisies ainsi que le respect des plafonds fixés par la réglementation. Il s’agit entre autres des plafonds liés aux revenus locatifs perçus ainsi que ceux relatifs au loyer pratiqué.

Pensez à bien prendre en compte les avantages supplémentaires qu’offrent ce type d’investissement tels que la possibilité pour l’acheteur de choisir lui-même ses futurs occupants (familles ou étudiants), mais aussi plus généralement tous les avantages issus d’un achat immobilier : perspective future de plus-value immobilière et source complémentaire potentielle de revenus locatifs.

L’investissement locatif Pinel offre un cadre fiscal avantageux pour les investisseurs. Il constitue une opportunité à saisir pour ceux qui souhaitent bénéficier d’un rendement intéressant tout en profitant des avantages fiscaux proposés par le dispositif.

Comment bénéficier d’une défiscalisation en investissant dans une SCPI immobilière

Les SCPI immobilières sont des sociétés qui ont pour objet la gestion de patrimoine immobilier. Elles permettent d’investir dans l’immobilier sans avoir à acheter un bien en direct et offrent aussi des avantages fiscaux non négligeables.

Effectivement, certaines SCPI spécialisées dans l’immobilier locatif peuvent être éligibles au dispositif Pinel ou encore au déficit foncier. Le premier permet une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% du montant investi sur une durée de 12 ans, tandis que le second consiste en une déduction fiscale des travaux réalisés sur les biens loués.

Vous devez noter que ces avantages fiscaux ne doivent pas être les seuls critères pris en compte lorsqu’on décide d’investir dans une SCPI immobilière. Vous devez vous informer auprès de professionnels compétents afin de choisir la meilleure option selon vos objectifs financiers et votre situation fiscale personnelle.

Il faut savoir que tout investissement comporte des risques et qu’il n’y a jamais de garantie quant aux performances futures. Vous devez tenir compte des frais liés à ce type d’investissement ainsi que du niveau potentiellement fluctuant des loyers perçus.

Si toutes ces informations sont correctement assimilées par l’investisseur, alors il peut bénéficier pleinement du cadre fiscal attractif proposé par le gouvernement pour encourager ce type d’acquisition.

Articles similaires

Lire aussi x