Catégories

Quelle assurance pour un propriétaire non occupant ?

Quelle assurance pour un propriétaire non occupant ?

Le propriétaire d’un local commercial ou d’une habitation devrait avoir une garantie. Avoir une assurance permet de prévoir les risques liés aux divers sinistres. Une assurance de propriétaire non occupant est indispensable, au même titre qu’une assurance multirisque habitation. Quels sont alors les avantages d’une assurance PNO ?

Dans quelle mesure souscrire une assurance PNO ?

Pour les propriétaires bailleurs, il n’y a pas d’obligation de souscrire une assurance PNO. Cependant, la situation est différente pour les personnes en situation de copropriété : ils doivent souscrire une assurance PNO, de manière obligatoire et sans exception possible. Cela permet de régler les soucis liés au plan juridique des biens. La loi ALUR invite tous les propriétaires à prendre une assurance. Pour en savoir plus sur les assurances habitation propriétaire non occupant, contactez une compagnie d’assurance comme Assuralur ou découvrez les tarifs d’une souscription en ligne.

Lire également : Comment calculer l'assurance groupe ?

C’est au propriétaire bailleur de souscrire l’assurance. La responsabilité civile ne couvrant pas intégralement les éventuels dégâts, il est conseillé de souscrire une assurance habitation non occupée. En revanche, les vandalismes et les dégâts des eaux sont couverts par l’assurance classique du propriétaire, tout comme les cataclysmes naturels. Mais, qu’il y ait des occupants ou non, le local doit être protégé.

assurance habitation non occupée

Lire également : Quelle assurance habitation ?

Sachez que l’assurance propriétaire non-occupant intervient d’abord en cas de vacance du logement. Mais elle s’avère précieuse aussi quand le locataire est mal assuré, ou que le sinistre est lié à la responsabilité du propriétaire.

Qu’est-ce que l’assurance PNO couvre ?

L’assurance PNO est similaire à l’assurance multirisque habitation, c’est-à-dire que les garanties de base pour les risques locatifs sont couvertes. C’est la même chose dans le cas d’une assurance habitation location meublée. Une indemnisation des aménagements immobiliers ainsi des dégâts sur l’électroménager encastré sont couverts par l’assurance PNO. Si le sinistre impacte les logements des voisins, la responsabilité civile du propriétaire est couverte et, dans des cas spécifiques, l’assurance PNO lui ouvre le droit à une assistance juridique. Cette assistance lui sera utile en cas de discorde devant la justice.

Les bonus à inscrire dans son contrat d’assurance PNO

On peut compléter les prestations de base par quelques spécificités. C’est le cas des garanties contre les non-paiements de loyers. Ajouter cette clause permet au propriétaire de sanctionner les non-paiements de loyer par les locataires. Il y a aussi la garantie de vice de construction et les garanties de défauts d’entretien. Ces ajouts permettent aussi d’éviter que le locataire sous-loue le local sans l’accord du propriétaire.

Le coût d’une assurance propriétaire non occupant

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour établir le tarif d’une assurance PNO. La localisation du local ou du logement est l’un de ces critères. La fréquence d’occupation ainsi que le type de bien immobilier concerné tiennent aussi une grande place. L’inoccupation sur une longue durée peut réduire le prix d’une assurance. En général, le prix d’une assurance PNO représente 1,5 % du loyer perçu par le propriétaire. L’assurance PNO propose une protection similaire à une assurance multirisque. Cependant, cette dernière est 2 fois plus chère qu’une assurance PNO. Plusieurs agences proposent différents types d’assurances PNO. Pour trouver celle qui vous convient, faites des simulations sur les sites de ces assurances.

Articles similaires

Lire aussi x