Catégories

Comment déclarer l’achat d’une maison aux impôts ?

Comment déclarer l’achat d’une maison aux impôts ?

Dans cette déclaration de revenus, il peut être temps de rappeler à vos clients qu’ils ont acheté ou vendu un bien qu’ils peuvent obtenir certaines provisions pour l’année d’imposition 2019.

Voici un rappel à l’Agence du revenu du Canada des principales mesures qui les touchent.

A lire aussi : Quelle surface habitable pour 2 personnes ?

EN CAS D’ACHAT

• Déclenchez 5 000$ pour sa déclaration de revenus Si votre client a acheté ou construit un bien l’an dernier, il pourrait : comme montant pour l’achat d’une maison, si la maison est admissible. Pour ce faire, il ne doit pas avoir vécu dans une autre maison appartenant à lui ou à son époux ou conjoint de fait de 2015 jusqu’à la veille de l’achat en 2019. Ce montant équivaut à un crédit d’impôt non remboursable pouvant atteindre 750$.

A lire en complément : Quelle surface de terrain pour construire une maison ?

S’ il a droit au crédit d’impôt pour invalidité, il n’a pas besoin d’être un premier acheteur pour réclamer le montant pour l’achat d’une maison. Ce crédit peut également s’appliquer à une personne qui a acheté une maison pour une personne à qui elle est associée et qui a droit à un crédit d’impôt pour personnes handicapées.

• Demandez le rabais sur la TPS/TVH pour une nouvelle construction. S’ il a acheté une maison neuve d’un entrepreneur, il pourrait avoir droit au désavantage de la nouvelle habitation pour une partie de la TPS/TVH qu’il a payée. S’il a essentiellement construit ou rénové une maison pour en faire sa résidence principale, il peut également avoir droit au Rabat.

• Demandez des frais d’accessibilité Votre client peut également demander des rénovations pour rendre sa maison plus accessible s’il avait 65 ans ou plus d’ici la fin de 2019 ou s’il est admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées. De même, il peut être admissible s’il crédait est réclamé pour une personne admissible.

DANS LE CAS D’UN PROJET D’ACHAT

• Retirez jusqu’à 35 000$ de votre régime de pension agréé. Si votre client souhaite construire un achat ou une maison, il pourrait : Dans ce cas, il pourrait utiliser le plan des acheteurs de maison (RAP) s’il est l’acheteur d’une première maison et veut y vivre pendant un an après l’achat ou la construction. Ce régime lui permet de retirer de l’argent de son REER pour acheter ou construire une maison pour lui-même. Il est à noter que le montant maximal qu’il peut utiliser est passé de 25 000$ à 35 000$ pour les paiements après le 19 mars 2019, puis jusqu’à 15 ans pour rembourser les montants déduits de lui.

S’ il a droit au crédit d’impôt pour les personnes handicapées, il n’a pas besoin d’être le premier acheteur pour utiliser le RAP. Cela s’applique également à ceux qui sont à un être cher aide, qui a droit au crédit d’acheter ou de construire une maison. L’achat ou la construction doit permettre à la personne handicapée de vivre dans une maison plus accessible ou mieux adaptée à ses besoins.

EN CAS DE VENTE

• Déclarez la vente dans sa déclaration de revenus pour l’année où il a vendu le bien. Si votre client a vendu sa résidence principale en 2019, il doit : Lorsqu’ il revend sa maison ou est considéré comme vendu, et qu’il s’agissait du capital de son domicile, il n’est généralement pas tenu de payer l’impôt sur le revenu de la vente en raison de l’exemption de l’appartement principal.

Pour 2016 et les années suivantes, l’ARC ne peut accorder cette exemption que si elle déclare la cotisation et la désignation de son lieu de résidence principale dans sa déclaration de revenus. S’il ne l’a pas fait au cours de l’une de ces années, il devra changer sa déclaration et, dès que possible, une désignation tardive pour soumettre l’année en question.

• S’il a vendu un bien qu’il a loué ou pour lequel il a fait une revente irréfléchie, il doit déclarer le profit ou le bénéfice ainsi obtenu. Son intention est importante lorsqu’il achète une propriété. S’il a acheté ou loué une première maison pour la vente, ou s’il s’agit d’une résidence secondaire et non de sa résidence principale, il devra payer des impôts sur les bénéfices ou les bénéfices gagnés.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons