Catégories

Piscine enterrée : les éléments à connaître avant d’entamer les travaux

Piscine enterrée : les éléments à connaître avant d’entamer les travaux

Malgré la popularité croissante des piscines hors sol, les piscines enterrées ont toujours la cote auprès des propriétaires. Elles se distinguent par certaines particularités, notamment en termes de coût et de caractéristiques. Si vous envisagez d’en installer une chez vous, il est judicieux d’avoir le maximum d’informations sur ce type de bassin avant de vous lancer. Découvrez les éléments que vous devez connaître avant de construire une piscine enterrée.

Le coût et la durée d’installation d’une piscine creusée

Le coût d’une piscine enterrée n’est pas standard. Le budget à prévoir varie selon un certain nombre de critères comme la taille, la forme et les tâches à réaliser avant son installation. En effet, comme vous le savez, il existe des piscines de forme rectangulaire, carrée, ronde ou d’autres formes plus rares. Pour ce qui est de la taille, les utilisateurs sont libres de choisir les dimensions de leur bassin. Chacun de ces éléments entre en ligne de compte pour déterminer le coût d’un bassin enterré.

A lire aussi : Maximiser l'espace dans une petite surface : astuces et conseils pratiques

C’est pourquoi l’idéal est de demander un devis à un professionnel afin d’avoir une idée précise du coût. Comme on peut le lire sur le site www.ericpiscines.com, si vous optez pour une piscine enterrée en kit, prévoyez un budget moyen de 10 000 euros. Si vous préférez une installation moins coûteuse, les piscines à coque qui coûtent en moyenne 5000 euros sont plus recommandées. Par ailleurs, certaines piscines enterrées coûtent plus cher.

C’est le cas de la piscine creusée en béton dont le prix moyen tourne autour de 20 000 euros et des piscines à débordement qui coûtent environ 30 000 euros. Vous l’aurez compris, le tarif dépend du type de piscine creusée que vous recherchez. Pour évaluer le coût de l’installation, nous vous conseillons également de prendre en compte les équipements complémentaires. Pour ce qui est de la durée d’installation, la construction de la piscine demande plusieurs semaines, en moyenne entre 8 et 12. Toutefois, certains professionnels font en sorte d’être plus rapides.

A voir aussi : Combien coûte l'installation d'une porte de garage ?

Piscine enterrée, piscine creusée

Piscine enterrée : les options en termes de matériaux

En termes de matériaux, vous avez le choix entre diverses options, notamment la piscine en béton et la coque polyester. Chacun de ces matériaux a ses particularités et présente ses avantages. Par exemple, si vous optez pour une piscine en béton, vous avez l’assurance de profiter d’une structure solide avec une bonne durabilité. De plus, la résistance de ce type de bassin en fait une piscine adaptée à n’importe quel type de sol. Enfin, le béton vous permet de personnaliser la piscine selon vos préférences. Vous pouvez en effet construire la forme de piscine de votre choix si vous optez pour ce matériau. Quant à la coque polyester, le matériau offre un très beau rendu en plus d’être facile à entretenir.

Les formalités administratives qui accompagnent l’installation d’une piscine

Certaines démarches administratives s’imposent dans le cadre de la construction d’une piscine enterrée. Dans certaines régions, pour les piscines ayant une superficie inférieure à 10 m², aucune formalité n’est requise. Cependant, il n’est pas rare que dans certaines localités, des règles d’urbanisme exigent des restrictions auxquelles il faudra se conformer. Prenez alors des renseignements avant de vous lancer. Pour les piscines avec une superficie comprise entre 10 m² et 100 m², vous devez faire une déclaration préalable de travaux. En revanche, pour les piscines plus grandes, vous devez obtenir un permis de construire.

Les équipements nécessaires pour l’entretien d’une piscine enterrée

L’entretien d’une piscine enterrée est une tâche régulière et importante pour en assurer la pérennité. Pour cela, il existe plusieurs équipements à prévoir. Le premier outil indispensable est l’épuisette, qui permet de retirer les feuilles et autres débris flottants à la surface de l’eau. Le balai aspirateur permettra un nettoyage plus complet du fond et des parois de la piscine.

Il faudra aussi penser aux produits chimiques nécessaires pour maintenir une eau saine : chlore ou brome pour désinfecter l’eau, pH-minus ou pH-plus pour rééquilibrer le niveau d’acidité, algicide pour éviter la prolifération des algues… Ces produits doivent être manipulés avec prudence et stockés dans un endroit sec à l’abri des enfants.

Le système de filtration est aussi primordial : il peut s’agir d’un filtre à sable, qui élimine les impuretés fines grâce au pouvoir filtrant du sable ; ou bien d’un filtre à cartouche, dont le principe repose sur l’utilisation d’une cartouche filtrante jetable.

Certains accessoires peuvent faciliter grandement l’entretien de votre piscine enterrée : régulateur automatique de pH et/ou de chlore pour ajuster automatiquement leur taux ; robot nettoyeur électrique capable d’aspirer toutes les impuretés présentes dans votre bassin sans intervention humaine ; couverture thermique afin de limiter les perturbations extérieures comme les pollutions atmosphériques, mais aussi de garder une température constante tout en économisant de l’énergie.

Entretenir une piscine enterrée est un travail quotidien qui nécessite des équipements et produits spécifiques. Il ne faut pas hésiter à investir dans du matériel de qualité afin de préserver au mieux votre bassin.

Comment choisir la forme et les dimensions de sa piscine creusée

La forme et les dimensions sont des éléments clés dans la construction d’une piscine creusée. Ils vont déterminer l’aspect esthétique de votre bassin, mais aussi son utilisation future. Voici quelques éléments à prendre en compte pour faire le bon choix.

Pensez à bien réfléchir à l’utilisation que vous souhaitez donner à votre piscine enterrée : voulez-vous nager ? Faire des longueurs régulières ? Ou simplement vous détendre avec un petit bain ? Le choix de la forme et des dimensions va dépendre directement de vos envies.

Si vous aimez nager, privilégiez une piscine rectangulaire ou ovale afin d’avoir suffisamment d’espace pour effectuer vos longueurs sans avoir trop à virer aux extrémités du bassin. Pour une utilisation plus ludique ou familiale, préférez plutôt une forme libre (haricot, amande…) qui permettra plus facilement de se regrouper.

Au-delà de la forme, les dimensions sont aussi cruciales. Il faudra choisir en fonction du budget dont vous disposez ainsi que de l’emplacement où sera construite votre piscine creusée. Les petits espaces peuvent se satisfaire d’un bassin compact, tandis qu’un grand espace peut accueillir un modèle plus ambitieux avec plusieurs zones distinctives comme un spa intégré ou un coin pour enfants.

Pensez aussi au terrain sur lequel sera installée votre piscine enterrée : si celui-ci est en pente ou comporte des obstacles comme des rochers, par exemple, cela peut influencer le choix final quant aux formes possibles.

Choisir la forme et les dimensions de sa piscine creusée est un choix personnel qui doit prendre en compte plusieurs éléments tels que l’utilisation future du bassin, le budget alloué, ainsi que l’emplacement et les particularités du terrain. Prenez bien le temps de réfléchir à ces paramètres pour faire le meilleur choix possible.

Articles similaires

Lire aussi x