Catégories

Piscine enterrée : les éléments à connaître avant d’entamer les travaux

Piscine enterrée : les éléments à connaître avant d’entamer les travaux

Malgré la popularité croissante des piscines hors sol, les piscines enterrées ont toujours la cote auprès des propriétaires. Elles se distinguent par certaines particularités, notamment en termes de coût et de caractéristiques. Si vous envisagez d’en installer une chez vous, il est judicieux d’avoir le maximum d’informations sur ce type de bassin avant de vous lancer. Découvrez les éléments que vous devez connaître avant de construire une piscine enterrée.

Le coût et la durée d’installation d’une piscine creusée

Le coût d’une piscine enterrée n’est pas standard. Le budget à prévoir varie selon un certain nombre de critères comme la taille, la forme et les tâches à réaliser avant son installation. En effet, comme vous le savez, il existe des piscines de forme rectangulaire, carrée, ronde ou d’autres formes plus rares. Pour ce qui est de la taille, les utilisateurs sont libres de choisir les dimensions de leur bassin. Chacun de ces éléments entre en ligne de compte pour déterminer le coût d’un bassin enterré.

A lire en complément : Tonnelle bioclimatique : utilités et avantages

C’est pourquoi l’idéal est de demander un devis à un professionnel afin d’avoir une idée précise du coût. Comme on peut le lire sur le site www.ericpiscines.com, si vous optez pour une piscine enterrée en kit, prévoyez un budget moyen de 10 000 euros. Si vous préférez une installation moins coûteuse, les piscines à coque qui coûtent en moyenne 5000 euros sont plus recommandées. Par ailleurs, certaines piscines enterrées coûtent plus cher.

C’est le cas de la piscine creusée en béton dont le prix moyen tourne autour de 20 000 euros et des piscines à débordement qui coûtent environ 30 000 euros. Vous l’aurez compris, le tarif dépend du type de piscine creusée que vous recherchez. Pour évaluer le coût de l’installation, nous vous conseillons également de prendre en compte les équipements complémentaires. Pour ce qui est de la durée d’installation, la construction de la piscine demande plusieurs semaines, en moyenne entre 8 et 12. Toutefois, certains professionnels font en sorte d’être plus rapides.

A lire également : Quel tuyaux de gaz choisir ?

Piscine enterrée, piscine creusée

Piscine enterrée : les options en termes de matériaux

En termes de matériaux, vous avez le choix entre diverses options, notamment la piscine en béton et la coque polyester. Chacun de ces matériaux a ses particularités et présente ses avantages. Par exemple, si vous optez pour une piscine en béton, vous avez l’assurance de profiter d’une structure solide avec une bonne durabilité. De plus, la résistance de ce type de bassin en fait une piscine adaptée à n’importe quel type de sol. Enfin, le béton vous permet de personnaliser la piscine selon vos préférences. Vous pouvez en effet construire la forme de piscine de votre choix si vous optez pour ce matériau. Quant à la coque polyester, le matériau offre un très beau rendu en plus d’être facile à entretenir.

Les formalités administratives qui accompagnent l’installation d’une piscine

Certaines démarches administratives s’imposent dans le cadre de la construction d’une piscine enterrée. Dans certaines régions, pour les piscines ayant une superficie inférieure à 10 m², aucune formalité n’est requise. Cependant, il n’est pas rare que dans certaines localités, des règles d’urbanisme exigent des restrictions auxquelles il faudra se conformer. Prenez alors des renseignements avant de vous lancer. Pour les piscines avec une superficie comprise entre 10 m² et 100 m², vous devez faire une déclaration préalable de travaux. En revanche, pour les piscines plus grandes, vous devez obtenir un permis de construire.

Articles similaires

Lire aussi x