Catégories

Comment calculer l’intérêt d’un emprunt ?

Comment calculer l’intérêt d’un emprunt ?

Prêt immobilier, crédit à la consommation ou comparaison des tarifs de diverses offres de crédit, la partie la plus essentielle des frais d’un emprunt est interprétée par les intérêts. Cela implique qu’à la fin de la durée, l’emprunteur aura réglé plus que ce dont il a contracté au départ. Ainsi, il est nécessaire de connaître le taux des intérêts.

Les intérêts d’emprunt : qu’est-ce que c’est ?

La fin d’une durée de remboursement est constituée de 2 parties, soit la partie « capital » et la partie «  intérêts ». La première partie coïncide avec l’amortissement d’une partie de la somme empruntée et la seconde correspond au montant emprunté. Il est question de la rémunération de la banque pour le service rendu, aussi nommé loyer de l’argent.

A lire aussi : Comment calculer un prêt immobilier ?

Prêt in fine : calcul des intérêts

Le prêt in fine implique les investissements immobiliers. Il s’agit d’un prêt duquel les mensualités sont plus légères durant la durée du prêt. Afin de calculer les intérêts d’un prêt in fine, munissez-vous d’une calculatrice et suivez les étapes suivantes :

    Lire également : Pourquoi emprunter sur 25 ans ?

  • Prenez le taux et multipliez-le par le capital emprunté
  • Multipliez le résultat que vous avez obtenu par la durée du prêt

La somme que vous avez empruntée ne sera amortie qu’à la fin du prêt, le capital n’est donc pas modifié. Il est recommandé d’utiliser une calculatrice qui est profitable afin d’analyser efficacement diverses offres de prêt.

Concrètement, un prêt in fine de 50 000 € pour une durée de 10 ans, avec un taux de 4,7% génère le paiement de 23 500 € d’intérêt (50 000 € x 4,7 %) = 2 350 € 2 350 € x 10 = 23 500 €. Ainsi, l’emprunteur aura réglé son bien 73 500 €

Comment calculer les intérêts d’un prêt amortissable ?

La totalité des crédits à la consommation appartiennent au type amortissable car ils comprennent moins d’intérêts que lors d’un prêt in fine. Afin de procéder au calcul des intérêts d’un prêt amortissable, il est nécessaire de réaliser un tableau d’amortissement dans Excel.

Ce tableau d’amortissement vous permet de connaître les intérêts que vous devez pour chaque mensualité. Le calcul des intérêts d’un prêt amortissable nécessite le taux mensuel qui équivaut au taux annuel de la banque qui est divisé par 12. Le calcul nécessite également les intérêts qui sont égal au taux mensuel multiplié par le capital restant dû à la banque, le capital remboursé qui est exprimé par soustraction de la mensualité régulier par les intérêts ainsi que le capital restant dû qui est calculé en soustrayant le capital restant dû du mois passé par le capital remboursé.

Vous remboursez en effet beaucoup d’intérêts. Ces intérêts se règlent sur le capital restant. Ce capital s’amoindrit au fur et à mesure tous les mois suivant les remboursements. Les intérêts diminuent de la même manière.

Concrètement, un prêt de 25 000 € pour une durée de 48 mois avec un taux de 6% l’an, avec des mensualités de 352,28€. L’intérêt du 1er mois = 25 000 € x (6 %/ 12) = 125 € l’intérêt du 2e mois = [25 000 € – (325,28 – 125 €)] x (6 %/ 12) = 1 239 986 €, et cætera jusqu’à ce que vous obtenez l’intérêt du 48ème mois

Dans cet exemple, de la même façon que le prêt in fine, l’intérêt ne prend pas en considération le coût de l’assurance ainsi que les frais de dossier.

Quand vous empruntez de l’argent, il ne faut pas uniquement vous appesantir sur l’enveloppe désirée. Effectivement, le montant du crédit sera toujours plus élevé car il faut adjoindre les intérêts relativement considérables selon les taux. Certains investisseurs sont obligés de revoir leurs attentes à la baisse puisque le montant général du prêt est trop accru. Ainsi, ils sont contraints de réduire le montant emprunté afin que la somme avec les intérêts soit plus acceptable.

Les différents types de taux d’intérêt : fixe, variable, capé

Lorsque vous souscrivez un emprunt, vous devez faire attention à différents types de taux d’intérêt. La décision que vous prendrez pour choisir le type de taux sera importante car elle influencera votre remboursement. Découvrons ensemble les différents types de taux existants.

Le taux fixe est très courant dans les prêts immobiliers. Il s’agit d’un taux qui ne varie pas pendant toute la durée du crédit. Le montant des mensualités reste donc constant et cela permet une gestion plus facile du budget familial ou personnel.

Le taux variable, quant à lui, peut évoluer en fonction des fluctuations du marché financier et économique. Sa variabilité dépendra souvent de l’évolution des indices boursiers : Euribor ou Libor, par exemple. Ce type de taux présente certains avantages, mais aussi quelques risques, puisque ces variations peuvent être importantes.

Le taux capé, quant à lui, offre l’avantage d’une stabilité associée au confort offert par le plafonnement des intérêts lorsque ceux-ci dépassent une certaine limite contractuelle préalablement convenue entre la banque et l’emprunteur.

Certains contrats stipulent aussi un système combinatoire où le capital emprunté est réparti selon la formule spécifique suivante : Taux Fixe Taux Variable avec Plafond Index activité Financière (telles que l’Euribor ou le Libor). Ce type de prêt est appelé prêt à taux révisable, il offre une certaine flexibilité pour les emprunteurs avec une mensualité qui peut varier selon l’évolution du marché, mais cela implique aussi un certain niveau d’incertitude quant au remboursement.

La banque peut proposer des formules hybrides incluant plusieurs types de taux dans une même opération. Ces clauses sont souvent destinées aux entreprises et aux investisseurs professionnels.

Il faut comparer les taux avant de souscrire un crédit afin d’opter pour celui qui convient le mieux à vos besoins et votre situation financière. Prenez en compte tous les éléments liés au remboursement : durée du prêt, montant global emprunté ainsi que le poids des intérêts sur l’ensemble du coût total.

Les outils pour calculer l’intérêt d’un emprunt : simulateurs, tableaux d’amortissement

Si vous souhaitez évaluer le coût d’un crédit, il existe différents outils pour calculer l’intérêt de votre emprunt. Les simulateurs en ligne sont sans doute les plus faciles à utiliser et ils offrent une vision globale des mensualités à rembourser.

Le simulateur de prêt permet de connaître rapidement le montant des intérêts que vous aurez à payer en fonction du taux et de la durée fixés par la banque ou l’organisme prêteur. En renseignant quelques informations sur votre projet, comme la somme empruntée, la durée prévue pour le remboursement ou encore le taux d’intérêt proposé, vous obtiendrez une estimation précise des mensualités qui pèseront sur vos finances.

Pour une analyse plus fine et détaillée du plan de financement, les tableaux d’amortissement sont incontournables. Ils détaillent mois après mois les sommes dues et payées pendant toute la période du crédit.

Un tableau d’amortissement est un document qui présente toutes les conditions relatives au prêt : capital initial emprunté, montant des mensualités (intérêts et amortissement), ainsi que leur évolution dans le temps. Il permet aussi de visualiser rapidement si le profil financier actuel est compatible avec ce type de financement.

Il peut être utilisé pour montrer comment chaque versement sera remboursé : combien va aux intérêts et combien ira à l’amortissement chaque mois jusqu’à ce qu’il y ait suffisamment été versé pour rembourser l’emprunt en totalité.

Il est également utile d’utiliser un tableau d’amortissement lorsque vous envisagez de renégocier votre prêt. Vous pouvez facilement comparer les modalités financières du contrat actuel et celles proposées par la banque ou l’organisme concurrent qui souhaite vous convaincre de changer de créancier.

Ces outils permettent de mieux comprendre comment calculer l’intérêt d’un emprunt et facilitent la prise de décision quant au choix du crédit le plus approprié à votre situation financière. N’hésitez pas à utiliser les simulateurs en ligne et/ou les tableaux d’amortissement avant toute souscription afin d’avoir une vision globale des sommes que vous devrez rembourser.

Articles similaires

Lire aussi x