Catégories

À quoi servent les différents frais de viabilisation d’un terrain ?

À quoi servent les différents frais de viabilisation d’un terrain ?

Vous venez d’acquérir nouvellement un terrain ? Vous souhaitez l’édifier ? Pour cela, vous devez procéder à sa viabilisation. Mais concrètement, en quoi consiste se procéder et à quoi sert les différents frais de viabilisation. Nous vous fournirons les réponses nécessaires dans la suite.

Qu’est-ce que la viabilisation ?

La viabilisation est une étape importante de l’acquisition d’un terrain ou même de la construction d’une maison où d’un bâtiment. Elle consiste à rendre un terrain constructible et habitable. Ceci en le raccordant aux différents réseaux de distribution d’eau, de gaz, d’électricité, d’assainissement, etc et en aménageant les voix d’accès nécessaires.

A voir aussi : Comment choisir sa porte de garage ?

Autrement dit, la viabilisation est l’ensemble d’installations et de raccordement des réseaux et des équipements nécessaires à desserte du terrain. Évidement, ceci en vue de sa construction. De plus, en fonctions du règlement en vigueur, ses travaux se réalisent généralement par les autorités locales ou les entreprises spécialisées. Pour finir, grâce à la viabilisation, vous obtenez la mise à disposition des infrastructures et équipement nécessaire au confort et la sécurité des occupants. 

Quels sont les différents frais de viabilisation ?

Il existe plusieurs frais associés à la viabilisation d’un terrain. Il s’agit des frais suivant

A voir aussi : Piscine enterrée : les éléments à connaître avant d'entamer les travaux

Les frais de raccordement de l’eau potable

Il s’agit d’un type de frais de viabilisation particulier. Celui-ci inclus les coûts liés à la réalisation d’un branchement sur le réseau d’eau potable de la commune. Il implique également les frais de compteur et de mise en service.

Les frais de viabilisation de l’électricité

Ce sont les frais liés à réalisation d’un branchement sur les réseaux électriques. Ses frais prennent aussi en compte les frais de compteur et de leurs mises en service.

Les frais de viabilisation du gaz

Ses frais incluent les coûts liés à la réalisation d’un branchement sur le réseau de gaz naturel. Évidemment, comme les précédents, cela comprend aussi les frais de compteur et de mise en service.

Les frais de viabilisation de l’assainissement

Ses frais comprennent bien assurément les coûts liés à la réalisation d’un branchement sur le réseau d’assainissement de la commune. À noter que le coût de mise en service et de conformité sont aussi pris en compte.

Les frais de raccordement au téléphone et au réseau internet

Ses frais de viabilisation incluent les coûts liés à la réalisation d’un branchement sur le réseau téléphonique et internet. Il inclut aussi les frais de mise en service.

À noter qu’il existe d’autres frais de viabilisation, notamment les frais de voiries, de bornage et d’étude du sol. Par ailleurs, chacun de ses frais peut varier en fonction de la distance entre le terrain et les installations ainsi que la commune. Il est donc important de se renseigner auprès des entreprises de viabilisation et autorité locale pour savoir les coûts à prévoir.

Pour conclure, sachez que tous ses frais de viabilisation n’ont qu’un seul but. Il s’agit de rendre habitable et constructible un terrain. C’est en cela que constituent leurs rôles.

Que retenir ?

Vous devez retenir de tout ce qui précèdent que les frais de viabilisation sont importants. Ce sont des frais qui sont engagés pour relier un terrain à une variété de réseaux. Ils ont pour finalité de rendre habitable et constructibles un terrain. Vous ne devez donc pas négliger ses frais.

Articles similaires

Lire aussi x