Catégories

4 conseils pour réaliser l’achat des murs commerciaux

4 conseils pour réaliser l’achat des murs commerciaux

Les murs commerciaux désignent le local commercial au sein duquel un fonds de commerce est exploité. L’achat de murs commerciaux est un meilleur choix pour préparer sa retraite et transmettre un patrimoine. Cependant, il n’est pas recommandé de se lancer seul dans ce type d’investissement. Découvrez dans cet article les 4 conseils vous permettant de réussir à bien acheter des murs commerciaux.

Analyser l’emplacement du local commercial avec précision

vvv

Lire également : Comment trouver un appartement avec une petite retraite ?

Comme pour la recherche d’un logement sur renov-immo.fr, l’emplacement est également important lorsque vous devez faire l’achat de murs commerciaux. C’est un critère essentiel qui permet de déterminer le prix auquel les murs commerciaux doivent être achetés. L’emplacement doit être choisi selon la convenance de vos clients, employés et fournisseurs, mais ne doit pas être trop cher.

Pour cela, il faut tenir compte de certains facteurs au moment opportun. Il s’agit de la fréquentation, l’emplacement des concurrents, les restrictions de livraison, les restrictions de stationnement et les tarifs d’affaires. Par ailleurs, il existe 4 types d’emplacements :

A voir aussi : Où investir en France en 2021 ?

  • L’emplacement « Centre-ville » ;
  • L’emplacement secondaire ;
  • L’emplacement stratégique ;
  • L’emplacement géographique.

Se renseigner sur la partie juridique

Outre le choix de l’emplacement, il faudra se renseigner sur les questions juridiques. Ceci vous permettra de bien comprendre les clauses des dossiers relatifs à l’achat. Toutefois, plusieurs éléments sont à analyser :

  • Le bail commercial : Il est soumis à une réglementation qui évolue d’année en année. Lorsqu’il s’agit d’un même local, le bail peut être rédigé à partir d’une feuille blanche et peut tenir sur 2 pages comme sur 30. Ceci permet de comprendre la complexité de l’analyse d’un bail. Toutefois, un minimum de clauses est nécessaire pour ne pas commettre d’erreurs. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur revue-fonciere.com ;
  • Les règles de copropriété : Il permet de vérifier les domaines d’activité qui sont autorisés sur le règlement de copropriété. L’objectif est d’éviter les potentiels litiges qui pourraient avoir un impact négatif sur l’investissement.

Choisir le bon montant de l’opération

Investir dans les locaux commerciaux offre la possibilité d’acquérir des biens immobiliers à des prix allant de 50 000 euros à plusieurs millions d’euros. Il est alors important de bien structurer son patrimoine. Pour le faire, il est conseillé d’investir sur plusieurs locaux que de miser sur un seul dont le coût est cher.

Par exemple, acheter deux biens de 200. 000 euros plutôt qu’un seul de 400 000 euros. Étant porté sur deux opérations plutôt que sur une seule, le risque est alors limité.

Opter pour un local occupé et penser à optimiser les dépenses et la fiscalité

bb

Si vous voulez évaluer au juste prix la valeur d’un local commercial, le meilleur moyen est de choisir des murs commerciaux déjà occupés par une entreprise. En effet, le prix d’achat des murs commerciaux est proportionnel au tarif du loyer. Ainsi, en connaissant déjà le montant du loyer, vous pouvez facilement déterminer le coût du bien et connaitre le montant de la prochaine location.

De plus, il faut également réfléchir à l’optimisation bancaire et fiscale. Ce sont les leviers qui permettent de structurer votre investissement. Par conséquent, les frais d’impôt seront réduits si vous choisissez un impôt sur le revenu des entreprises. Il faudra également réaliser une optimisation bancaire par l’usage de différentes opérations.

Il est important de savoir que ces deux points sont presque aussi importants que la qualité de l’emplacement du local.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons